Actualités
rss


 

04.03.2015

LA POSTE TESTE UN MAXITY AVEC PILE À COMBUSTIBLE FONCTIONNANT À L’HYDROGÈNE

La Poste et Renault Trucks s'engagent pour l'environnement

Renault Trucks et La Poste poursuivent leur engagement dans une démarche de développement durable et vont mettre en circulation, à titre expérimental, pour la première fois en Europe, un camion électrique avec un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’hydrogène. Ce Maxity Électrique de 4,5 tonnes verra ainsi son autonomie portée à 200 kilomètres et sera testé
en conditions réelles d’exploitation, pendant un an, à Dole (Jura).

Renault Trucks expérimente, en partenariat avec La Poste, pour la première fois en Europe, un Maxity Électrique intégrant une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène, développée par Symbio FCell, qui permet de doubler l’autonomie du véhicule. Ce test, d’une durée d’un an, permettra à Renault Trucks d’explorer tous les potentiels de la technologie hydrogène en conditions réelles d’exploitation. « Ce véhicule n’émet pas de nuisances sonores, ne rejette que de la vapeur d’eau ; son autonomie de 200 kilomètres en fait un véhicule idéal pour des missions quotidiennes de distribution urbaines et périurbaines », explique Karine Forien, directrice de la stratégie efficacité énergétique chez Renault Trucks, « notre volonté à travers ce projet est de soutenir les métropoles européennes dans la limitation des émissions polluantes et sonores, en testant des véhicules innovants, qui soient à la fois zéro émission et dans un futur proche économiquement viables pour nos clients. »

Pour La Poste, qui détient aujourd’hui la première flotte mondiale de véhicule électriques, cette expérimentation s’inscrit dans la continuité des projets déjà engagés pour prolonger l’autonomie de ses véhicules. Depuis près d’un an, en Franche-Comté, La Poste teste en effet, dans le cadre de la collecte et la distribution du courrier et des colis par les facteurs, des véhicules propres fonctionnant à l'hydrogène. « L’hydrogène apparaît aujourd’hui comme une solution efficace pour élargir les possibilités en gamme et autonomie des véhicules électriques. Plus globalement, le développement du stockage d’énergie par l’hydrogène est également un élément incontournable de la transition énergétique », explique Frédéric Delaval, directeur Technique de la Branche Services-Courrier-Colis.

Renault Trucks a prédisposé son véhicule Maxity Électrique de 4,5 tonnes pour accueillir une pile à combustible, développée et intégrée dans le véhicule en partenariat avec la société Symbio FCell. Ainsi, à l’autonomie moyenne d’environ 100 kilomètres du Maxity Électrique s’ajoute une autonomie supplémentaire de 100 kilomètres grâce à l’énergie fournie par la pile. « Lorque le véhicule roule, le moteur électrique est alimenté par deux sources d’énergie complémentaires ; la pile à combustible permet de délivrer une puissance maximale de 20 kW et, au-delà, ce sont les batteries qui fournissent le complément de puissance nécessaire. À l’arrêt, la pile à combustible permet de recharger la batterie si besoin », détaille Christophe Vacquier, chef de projet. Quant à la chaleur dégagée par la pile, elle est réutilisée pour chauffer l’habitacle, ce qui évite de puiser de l’énergie dans les batteries et permet donc de préserver l’autonomie.

Par la signature de ce contrat, La Poste et Renault Trucks associent leurs efforts pour faire émerger une filière transport hydrogène française. Comme pour les véhicules électriques, l’émergence de cette filière passera nécessairement par la convergence des industriels, des utilisateurs et des politiques publiques.

rss