Témoignages Clients


18.11.2019

Camion Renault Trucks K 520 - RÉUNION - ST2D

À La Réunion, le camion Renault Trucks K 520 transporte et livre des matériaux sur les chantiers, dans des terrains souvent accidentés et difficiles d’accès.

  • ST2D

    DATE DE CRÉATION : 1998

    ACTIVITÉ : transport et livraison de matériaux de BTP

    EFFECTIF : 3 personnes

    FLOTTE : 3 camions de chantier, dont un Renault Trucks K 520

Située dans l’archipel des Mascareignes, dans l’océan Indien, à environ 700 kilomètres à l’est de Madagascar et à près de 10 000 kilomètres de la France métropolitaine, La Réunion est une île volcanique qui s’étend sur 2 500 kilomètres carrés. Le relief élevé et les conditions climatiques locales ont façonné un territoire accidenté soumis à de très forts risques (érosion, mouvement de terrain, inondation), mais l’ont également pourvu d’un patrimoine naturel unique et exceptionnel.

1,66
milliard
C’est le montant du projet de construction de la nouvelle route littorale sur pilotis de plus de 12 kilomètres de long, réalisée par Bouygues, Vinci et Eiffage pour relier Saint-Denis, la préfecture, à la commune du Port, dans le nord-ouest de l’île.

AMÉNAGEMENT URBAIN SUR LE LITTORAL

Avec 333 habitants au kilomètre carré, ce département français d’outre-mer représente la troisième densité de population du pays.
Concentrés sur les zones littorales, 840 000 habitants doivent pouvoir se loger et circuler facilement. Pour répondre à ces besoins, les chantiers se multiplient sur l’île.
Le prochain grand chantier de Bouygues, d’Eiffage et de Vinci en témoigne : il prévoit la construction d’une route littorale sur pilotis entre Saint-Denis et la commune du Port, au nord-ouest de l’île, pour remplacer l’actuelle route côtière, menacée de chutes de pierres et régulièrement embouteillée.

LIVRAISON DE MATÉRIAUX BTP AVEC RENAULT TRUCKS K

C’est notamment pour certains chantiers de Vinci, ainsi que pour d’autres entreprises locales de BTP, que travaille Max Damour, patron chauffeur de 45 ans. Il est le cofondateur et cogérant avec son frère de l’entreprise familiale de transport ST2D.
Depuis la création de la société en 1998, Max transporte des matériaux de tous types (panneaux de chantier, éléments de coffrage, charpentes) pour les livrer sur les multiples chantiers de BTP. « Nous avons trois camions de chantier au total et deux chauffeurs : un employé et moi-même. Nous avons toujours été fidèles aux camions Renault Trucks », indique-t-il. Le dernier en date est un Renault Trucks K 520, acquis en juillet 2014 pour remplacer le Renault Kerax que Max a utilisé pendant une dizaine d’années.

EXCELLENTE MANIABILITÉ DU K 520

« Le camion K 520 est la curiosité du moment. Beaucoup de gens sur l’île le surnomment “le Transformer” en référence au film où les voitures se transforment en robot, tellement il est impressionnant », explique-t-il. Surtout, ce nouveau camion de 32 tonnes de PTAC équipé d’un plateau et d’une grue apporte à son conducteur des améliorations importantes pour évoluer sur les terrains accidentés, caillouteux, bosselés et parfois trempés des chantiers réunionnais. Max loue d’abord la robustesse de son pare-chocs en acier et de son châssis. « Il est beaucoup plus robuste que nos deux autres camions de marques différentes », précise-t-il. Le camion est également très maniable malgré sa longueur importante de 10,5 mètres.
« Il permet de franchir confortablement des endroits difficiles car le réservoir d’essence est placé très haut et les suspensions sont excellentes. Son rayon de braquage est aussi très bon. Le K 520 est bien plus facile à manoeuvrer que l’un de nos autres camions, pourtant plus court de 2 mètres. Aucun problème non plus pour descendre la piste en pente raide de mon domicile, au nord de l’île », s’enthousiasme-t-il.

REGAIN DE MOTRICITÉ POUR SE DÉGAGER DE SITUATIONS COMPLIQUÉES

Le camion K 520 fait aussi la différence grâce à sa motorisation. Le moteur DTI 13 répond très bien en côte et offre une bonne reprise.
Selon Max Damour, l’activation du mode off road lui donne un regain de motricité pour se dégager de situations critiques d’embourbement. Ce mode permet d’ailleurs de tirer des charges importantes par une accélération progressive du régime moteur en évitant de faire patiner les roues arrière.

2 QUESTIONS À…

Max Damour,conducteur du Renault Trucks K, cofondateur de l’entreprise de transport ST2D.

Vous sentez-vous en sécurité à bord de votre camion Renault Trucks K ?

Max Damour — Oui, le camion est très sécurisant. Sa bonne tenue de route m’a très vite convaincu. Je ne sens d’ailleurs aucune différence en roulant chargé ou à vide.
L’activation automatique des phares pour passer un tunnel ou à la tombée de la nuit contribue à la sécurité et à la sérénité au volant. De plus, la commande de frein de parc est très facile et se débloque automatiquement dès le passage de vitesse.

Comment évaluez-vous le confort du véhicule ?

M.D. — Renault Trucks a pensé au conducteur, cela se voit dans l’ergonomie de la cabine. Les divers boutons fonctionnels sont regroupés et facilement accessibles.
La cabine avec couchette est spacieuse et profonde, et la visibilité très bonne en raison de la hauteur du véhicule. Côté motorisation, le DTI 13 de 520 ch est très silencieux aussi bien en roulant qu’en actionnant la grue.
La conduite devient plus facile et beaucoup moins fatigante. Le régulateur et le limiteur de vitesse participent aussi à ce confort de conduite. Finalement, on a l’impression de conduire une voiture.