Témoignages Clients


18.11.2019

Camion Renault Trucks K - LITUANIE - VILNIAUS REGIONO KELIAI

La société publique d’entretien des routes de la région de Vilnius, en Lituanie, est chargée du déneigement et du salage des routes locales pour assurer la sécurité des véhicules en circulation. Saulius Batvinskas, à la tête du département mécanique de la société, dresse la liste des avantages du camion de construction lourde Renault Trucks K équipé en chasse-neige.

  • VILNIAUS REGIONO KELIAI

    1990 : année de création.

    300 : nombre de salariés.

    32 : nombre de camions avec benne, dont 1 Renault Trucks K et 8 Renault Kerax.

    2 000 KM : longueur de routes asphaltées à entretenir.

Pourquoi avoir choisi le Renault Trucks K ?

Saulius Batvinskas — Nous avons listé nos exigences, et l’appel d’offres a montré que le Renault Trucks K correspondait à nos attentes. Il est parfaitement adapté à nos contraintes, et c’est ce que nous recherchons : une consommation raisonnable, bien sûr, mais aussi une grande robustesse pour résister aux écarts de température et aux problèmes de corrosion.

Quels sont ses principaux atouts ?

S.B — La puissance de son moteur et son système de freinage très performant.
Le véhicule possède des freins à tambour entièrement protégés. Ils sont très utiles et très efficaces quand nous travaillons l’été dans les carrières ou l’hiver sur les routes.
Il possède également une fonction vitesse réduite. C’est un atout en hiver pour le salage, une opération qui ne requiert pas de rouler à une vitesse importante.

5% L’économie de consommation de carburant du Renault Trucks K par rapport aux autres véhicules de la flotte.

La consommation de carburant joue-t-elle en faveur du véhicule ?

S.B — Nos véhicules consomment beaucoup car les chargements sont importants.
Le Renault Trucks K consomme 5 % de moins que nos autres véhicules. Son réservoir contient environ 350 litres, ce qui nous permet de rouler entre 500 et 600 kilomètres.

Dans quelles conditions vos véhicules travaillent-ils ?

S.B — Cela faisait partie de nos exigences techniques : les véhicules doivent pouvoir travailler par des températures allant de – 40 °C à + 40 °C. Cet hiver, malgré des températures négatives jusqu’à – 30 °C, les véhicules Renault Trucks n’ont eu aucun mal à démarrer. Parmi les autres atouts du Renault Trucks K, je citerais son bouclier en acier et le fait que tous les organes sont bien protégés.

Quels équipements favorisent le travail des chauffeurs ?

S.B —La forme des rétroviseurs permet d’avoir une vision très large, et les rétroviseurs latéraux sont bien protégés de la neige et des éclaboussures. Les roues encastrées sous le véhicule n’envoient pas de projections sur les côtés. Quant au confort de la cabine, Renault Trucks a pensé à tout. Les sièges chauffants peuvent se régler en hauteur et vers l’arrière. Nos chauffeurs apprécient surtout les grandes dimensions de la cabine.
C’est très pratique, notamment pour emporter une caisse de matériel pour leur travail.

POINT DE VUE

Ricardas Kasperavicius, conducteur du Renault Trucks K.

Les activités de Ricardas Kasperavicius, 36 ans, varient selon les conditions météo.
Déneigement ou salage, travail de nuit ou aux heures de pointe, il intervient sur l’une des routes principales qui mène de Trakai, un petit village historique, à Vilnius, à 30 kilomètres de là.
Entré il y a quinze ans dans la société, il témoigne : « C’est un véritable plaisir de conduire le Renault Trucks K, tout est silencieux, il n’y a aucune vibration. » Cet hiver en Lituanie, les températures sont beaucoup descendues et la couverture neigeuse a été épaisse.

Pour Ricardas, le Renault Trucks K convient parfaitement à la portion de route dont il s’occupe.

« On peut charger jusqu’à environ 11 tonnes de sel ou de sable, plus que dans les autres camions », note-t-il. La consommation réduite de carburant est un autre point fort du Renault Trucks K.
Sans savoir le chiffrer, Ricardas constate à chacune de ses rotations qu’il rentre fréquemment avec plus de la moitié de son réservoir plein. Le véhicule, particulièrement adapté à un environnement urbain, est équipé d’une double lame.
« Avec, on accomplit plus de travail et de manière plus rapide. Ce que je fais aujourd’hui seul, avant, il aurait fallu deux véhicules pour le faire », souligne Ricardas. Mais rapidité doit rimer avec sécurité, en particulier quand les conditions météo sont mauvaises. Le chauffeur doit manier avec précaution la lame avant et la lame latérale.

Les nombreuses actions qui doivent être effectuées, comme surveiller la route, vérifier le déneigement et contrôler le salage, se font quasi simultanément et demandent une grande concentration. « Il faut être très attentif, tout se fait avec les rétroviseurs », relève le chauffeur.

Trakai étant dans une région agricole et forestière, Ricardas évolue parfois sur des terrains plus accidentés où il risque de s’embourber. Le blocage du différentiel est alors très utile.

« Quand nous devons rouler dans des champs, les roues arrière patinent. Le blocage s’enclenche alors et facilite vraiment la tâche.
Utiliser ce système permet d’aider l’autre pont, et le véhicule avance beaucoup plus facilement », explique le chauffeur.

"Avec le Renault Trucks K, nous n’avons eu aucun problème."

Saulius Batvinskas